Trucs, Astuces ou Remedes de Grand-mere Trucs/Astuces      Vos Questions      

Posez votre question      Newsletter



Oublier ses papiers lors d'un contrôle de police

Vous devrez payer sur place une amende forfaitaire, qui varie selon les papiers oubliés :

- permis de conduire ou carte grise : 75 francs chacun

- attestation ou certificat d'assurance : 230 francs

- macaron de contrôle technique : 600 francs

- vignette : 2 fois le prix de la vignette + la vignette à racheter



Ces amendes sont cumulables. Vous avez l'obligation de présenter les papiers manquants dans les 5 jours suivant votre contrôle (3 jours pour le certificat de contrôle technique) dans le commissariat de votre choix, sans quoi le/les amendes passeraient à 900 francs.
Vous pouvez avoir des amendes à vélo

Brûler un feu rouge ou prendre un sens interdit coute de 220 à 230euros!C'est 35 euros si vous roulez sur le trottoir!

conserver les points du permis de conduire

en cas de verbalisation pour un motif quelconque engendrant une perte de points du permis de conduire, ne payez pas votre amende à son prix exact. ainsi, si vous êtes verbalisé pour un montant de 90 euros, payez par exemple 91 euros. de telle façon, le montant de votre amende sera réglée, et l'administration devra vous rembourser un euro. si vous ne touchez pas au chèque, ils ne peuvent vous débiter vos points de permis.
il vaut mieux payer 1 euro de plus et garder ses points non???

PV port du casque

assurez vous que la jugulaire de votre casque est bien attachée sinon vous payerais la mm amende que sans le port du casque coiffé sur la tête...

Payer ses amendes via le net

http://www.amendes.gouv.fr/

Combien de temps faut-il garder vos papiers ?

Pour ne pas tout conserver inutilement ou, à l?inverse, ne pas prendre le risque de jeter prématurément un document important, il suffit de connaître les délais de conservation.


ASSURANCES
2 ans : quittances et avis d'échéance. L'assureur n'a que 2 ans pour contester les quittances de prime.
2 ans : demandes de résiliation. Gardez les doubles des courriers et les avis de réception.
4 ans : cotisation d'assurance vie. Si vous bénéficiez d'un crédit d'impôt
10 ans : dossier de sinistre. Conserver plus longtemps si des problèmes de santé sont à craindre.
Sans limitation de durée : dossiers d'accidents corporels, factures d'objets de valeur, contrats et avenants pendant toute la période de validité. Assurance décès et vie : le plus important, c'est que les bénéficiaires retrouvent la trace des contrats.


AUTOMOBILE
Jusqu'à la réception de la suivante : attestation d'assurance, carnet d'entretien.
2 ans : facture d'achat véhicule, quittances d'assurance. En cas de vente : courrier avec l'assureur.
4 ans : souches amendes munies de timbres, avis de paiement amende.
10 ans : contrat crédit-bail ou leasing, avis d'échéance, de paiement automatique, carnet d'entretien, factures d'entretien, quittances de location de garage.
30 ans : double du certificat de vente et références du paiement en cas d'achat à un particulier, contrat d'assurance, dossier de règlement d'un accident ; avec un artisan : factures d'entretien, quittances de location de garage.


DOCUMENTS PERSONNELS
2 ans (après l'échéance du contrat ou le règlement de la succession) : contrat, quittances, correspondance, questionnaire médical de l'assurance-vie (si ni omission ni fausse déclaration).
3 ans : carte d'électeur.
4 ans : dossier " assurances " si les primes sont déductibles des revenus.
5 ans : relevés de Sécurité sociale, cotisations à l'Urssaf.
10 ans : carte d'identité, passeport.
Toute la vie : livret de famille, livret militaire, carte de service national, état signalétique des services, titres et distinctions honorifiques, diplômes scolaires et universitaires, contrat de mariage, jugement de divorce ou de séparation de corps, acte de reconnaissance d'enfant naturel, carnet de santé, certificats de vaccination, notification de pension d'invalidité.


ENFANTS
2 ans : certificats de scolarité, récépissés d'assurances, double de la déclaration d'accident.
4 à 7 ans : livrets de bulletins scolaires, dossiers de bourse,


FAMILLE
1 an : facture déménagements ou transporteurs.
5 ans : justificatifs paiements pensions alimentaires, honoraires notaires et avocats.
30 ans : reconnaissance de dette. (Ce délai court après la fin du remboursement)
Toute la vie : livret de famille (en cas de divorce, en demander une copie), contrat de mariage (le notaire peut en délivrer une copie), documents concernant successions recueillies (preuve pour éviter tout litige lors de l'ouverture de la succession), jugement de divorce ou de séparation de corps (constitue la preuve de vos droits à pension), acte de liquidation de la communauté, acte de règlement de succession du conjoint, titres de propriété, contrat de concession du caveau de famille.


FINANCES
Jusqu'à la fin du mois suivant leur émission : mandats (encaissement).
Après leur émission, 2 mois : chèques postaux (encaissement) ;
1 an : mandats internationaux (réclamation), chèque postal (réclamation) ;
1 an et 1 jour : chèques bancaires (encaissement) ;
2 ans : mandats (réclamation) ; chèque postal transformé en mandat (réclamation) ;
2 ans après la dernière échéance : crédits à la consommation ;
4 ans : bordereaux des avoirs fiscaux.
5 ans : avis de mise en paiement des dividendes, intérêts coupons. (délai de 5 ans pour réclamer coupons, intérêts et dividendes)
10 ans si l'on n'a pas de trace avant : bordereaux de versement de liquide (c'est votre seule preuve de remise d'argent), de chèques ou d'ordres de virement, à compter de l'amortissement ou de la dissolution, obligations, actions.
30 ans : reconnaissance de dette.
Variable : talons de chéquiers, relevés de comptes bancaires ou postaux (A vérifier avant de les classer. Conservation au minimum 10 ans en cas de contestation du virement ou de l'encaissement devant un tribunal), avis de prélèvement automatique.
Jusqu'au remboursement total : dossiers de prêts.


IMPÔTS
1 à 2 ans : avertissements, justificatifs, avis de prélèvement automatique et correspondance en matière d'impôts locaux (taxes d'habitation et foncières). Le fisc peut contester la taxe 2003 jusqu'au 31 décembre 2004.
3 ans : pièces ci-dessus en cas de réclamation de paiement, double déclaration de revenus (le fisc peut redresser votre déclaration 2003 jusqu'à fin 2005), avertissements, justificatifs, tiers provisionnels, avis du prélèvement automatique et correspondance en matière d'impôts sur le revenu, quittance de redevance TV. Conservez les justificatifs.
3 à 10 ans :I.S.F. : selon ce que vous avez déclaré. Il est préférable de tout garder.
4 ans : renseignements donnés au fisc.
6 ans : pièces ci-dessus en cas d'agissements frauduleux.
9 ans : double des déclarations, justificatifs et correspondance si report de déficits fonciers.
10 ans : double : déclaration du droit au bail, actes, annexes et justificatifs, soumis à enregistrement.


MAISON
Le temps de la garantie : factures des appareils ménagers.
1 an : notes d'hôtels et de restaurants, certificats de ramonage, récépissés d'envoi d'objets recommandés, factures de téléphone (à partir du jour de paiement; l'opérateur téléphonique a 1 an pour rectifier ses erreurs de facturation), acte ou lettre de résiliation d'un contrat.
2 ans : quittances d'assurance, contrat d'assurance résilié, factures de fuel, tickets de caisse gros achat.
3 ans : quittances de redevance TV.
5 ans : factures EDF-GDF (EDF dispose de 5 ans pour un rappel de facture), quittances de loyer, décomptes de charges, bail résilié ; pour le bailleur : fiche de renseignements, bail, état des lieux, surface corrigée et quittances de loyer (le délai pour contester loyer et charges est de 5 ans).
10 ans : factures d'eau (vous disposez de 2 ans pour contester vos relevés), de travaux faits par des commerçants, artisans ou agents immobiliers (mais ils peuvent réclamer le paiement pendant 30 ans) ; copropriété : correspondance avec le syndic, décomptes de charges (permet de contester des charges de travaux excessives).
Plus de 10 ans : permis de construire, contrats, factures et procès-verbaux de chantier (pour les travaux qui font l'objet d'une garantie décennale)
30 ans : copropriété règlement, procès-verbaux des assemblées générales ; dossier de remboursement d'un sinistre, contrat de responsabilité civile, factures de travaux faits par des non-commerçants.
Toute la vie ou jusqu'à la revente : titre de propriété, immeuble.
Durée variable (d'un bail) : état des lieux.


NOTES D'HONORAIRES
1 an : huissier.
2 ans : avocats, avoués, médecins, chirurgiens, dentistes, pharmaciens.


Comment savoir si j'ai un bonus ou un malus ?

Vous devez demander à votre compagnie actuelle un Relevé d'information. Il indiquera votre bonus/malus (CRM) ainsi que les sinistres récents dont vous avez été victime.



Ce document est indispensable à la souscription d'une assurance auprès d'une nouvelle compagnie, sauf pour les jeunes conducteurs.

Comment faire pour choisir la meilleure protection ?

Le marché de l'assurance est très concurrentiel et il existe des différences significatives entre les assureurs eux-mêmes ainsi qu'entre les contrats qu'ils offrent.

Vous devez décider en fonction de vos besoins de protection et de votre budget.

De façon générale, les assureurs offrent trois contrats types : formule de base, formule étendue et formule tous risques.

Mon assurance couvre-t-elle les dégâts

En général, votre assurance couvre les accessoires montés en série sur votre véhicule.

En revanche, les appareils audiovisuels (autoradio en particulier) et les équipements optionnels non montés en série ne sont souvent pas couverts.

Néanmoins, chaque assureur a ses propres barèmes et conditions.

Qu'est-ce qu'un relevé d'informations ?

C'est un document remis par votre dernier assureur qui précise votre coefficient de réduction/ majoration et qui donne l'historique des sinistres survenus sur votre contrat d'assurance actuel.

Votre assureur est tenu de vous remettre ce document en cas de résiliation du contrat. Votre nouvel assureur vous l'exigera.

Que faire en cas de vol de voiture?

Toute déclaration de vol doit être accompagnée d'une plainte déposée au commissariat ou à la gendarmerie, dans les 24h ou 48h suivant la découverte du vol, en fonction des compagnies.

Une lettre expliquant les circonstances précises de l'événement sera éventuellement jointe afin d'accélérer le processus de traitement.

Par la suite, la compagnie vous demandera les justificatifs nécessaires au règlement (facture, certificat de système de protection, non-gage).

Un vol doit être déclaré dans les 24h ou 48h de sa découverte, en fonction des compagnies d'assurance.

Dépassé ce délai, l'assureur peut refuser de vous rembourser.

Les déclarations doivent être faites par lettre recommandée afin de vous prémunir contre toute éventualité. L'assureur ouvrira alors un dossier de sinistre.

Contre le vol

Ne pas fermer les volets il est évident que si vous fermez tout on saura que Vous êtes partis.Dites le à votre assurance, si ça ne lui plait pas changer.
Je ne comprends pas que les assurances adoptent une telle attitude à savoir que tous les volets doivent être fermés.Au contraire ça attire les cambrioleurs question de bon sens

Voyages: assurance médicale

Regardez si votre mutuelle ou votre carte de crédit ne prend pas en compte les rapatriements, problèmes de santé en voyages etc. Sinon souscrivez une assurance, c'est pratique et c'est plus sur!

Voyages : bagages perdus

Déclarez directement à l'aéroport la perte ou le vol de votre bagage! Le remboursement dépendra du genre d'assurance que vous avez si c'est avec forfait ou non!

Bien choisir son contrat d'assurance-vie

Si vous souhaitez faire fructifier une partie de votre patrimoine par l'intermédiaire d'un contrat d'assurance-vie, les contrats qui ont besoin de publicité pour se vendre, ou de démarcheurs qui prennent rendez-vous tard chez vous le soir, ou le contrat proposé par votre banque, ne sont peut-être pas ceux qui répondent le mieux à vos besoins. Comment s'y retrouver dans la multitude de contrats d'assurance-vie qui existent ? Voici les enseignements que j'ai retenus de mes recherches.

1. Pour quoi faire ?. Comme toujours, mieux vaut savoir ce que vous voulez. Souhaitez-vous souscrire à un contrat d'assurance-vie principalement pour transmettre un patrimoine à votre descendance, pour vous assurer une retraite confortable, ou pour obtenir un complément de revenus dans lequel vous puiserez au fur et à mesure ? Selon vos objectifs, vous n'aurez pas besoin du même nombre de fonds d'investissements disponibles au travers du contrat ou de la même durée de contrat d'assurance-vie, par exemple.

2. Définissez vos objectifs. Selon vos objectifs, les gains que vous escomptez, et donc la prise de risque que vous serez prêt à prendre, ne seront pas les mêmes. Souhaitez-vous faire une plus-value de 5% par an ou de 20% par an ? Quel est le montant que vous souhaitez obtenir à l'échéance de votre contrat ? Souhaitez-vous une gestion dynamique ? Souhaitez-vous choisir vous-même tous vos fonds ou laisser votre courtier ou votre banquier le faire pour vous ? Vous n'aurez alors pas besoin des mêmes outils ou des mêmes conseils.

3. Attention au type de contrat. Il existe deux types de contrat. Les contrats collectifs et les contrats individuels. Mieux vaut souscrire un contrat individuel, car toute modification du contrat ne pourra s'effectuer qu'avec votre accord. Dans le cadre des contrats collectifs, il s'agit très souvent d'une association qui gère le contrat ... et qui est d'accord avec l'assureur. Malheureusement la majorité des contrats sur le marché sont des contrats collectifs. Mais mieux vaut le savoir avant de souscrire, surtout si cette nuance est importante dans vos critères de choix.

4. Calculez correctement les frais. Une majorité de contrats d'assurance-vie, en particulier ceux disponibles sur internet, font leur publicité avec les fameux "0% de frais d'entrée". Mais les frais d'entrée ne sont pas les seuls frais d'un contrat d'assurance-vie, et sur le moyen et le long terme, il vaut mieux souvent avoir des frais de gestion moins élevés, car ils s'appliquent sur la totalité du montant du contrat, rapidement supérieure aux montants versés, si vous choisissez correctement vos fonds. Faîtes le calcul avec les frais des différents contrats que vous voulez départager, en partant de vos objectifs définis auparavant, pour savoir ce qui est le mieux pour vous.

5. Négociez les frais. Connaitre les différents frais d'un contrat d'assurance-vie est important. Il est aussi important ensuite de les négocier. Face à des contrats sur internet qui proposent 0% de droits d'entrée, il est assez facile de négocier 1% de droits d'entrée sur un contrat classique au lieu des 4%, voire plus, habituels ... à partir du moment où vous y déposez régulièrement un certain montant minimum. Si vous ne pouvez déposer que 45 euros par mois, par exemple, ce qui est le minimum sur les contrats d'assurance-vie les moins exigeants en la matière, vous aurez sans doute moins de marge de manoeuvre de négociation.

6. Connaissez les outils. Une fois votre contrat en place, il sera important de pouvoir régulièrement connaître l'état de votre contrat, de pouvoir suivre sa performance, d'accéder à la mise-à-jour de la liste des fonds disponibles ... bref d'avoir une bonne visibilité sur votre contrat et non un simple relevé tous les six mois dans votre boite postale. Les contrats internet vous proposent pour la plupart une "visite guidée" de ce qui vous sera accessible sur internet une fois le contrat conclus. Votre courtier ou votre banquier pourra aussi vous montrer de quels outils vous disposerez pour suivre et piloter votre contrat. Si ces outils ne vous semblent pas adéquats, certains assureurs ont du retard par rapport à d'autres, cela constituera un critère de choix supplémentaire.

7. Consultez la liste des fonds disponibles. En fonction des objectifs que vous vous êtes fixés, il est important de regarder quelle est la liste des fonds disponibles via un contrat d'assurance-vie. Certains contrats proposent des centaines de fonds, ce qui vous assure d'avoir de grandes chances d'y trouver les fonds sur lequels vous souhaitez investir. D'autres contrats ne proposent que quelques fonds, qui peuvent avoir eu de bonnes performances par le passé. Cela ne vous garantit pas que la liste des fonds sera mise à jour chaque année avec les meilleurs fonds, et vous risquez de vous retrouver avec un contrat dont les fonds ne sont plus performants. D'autant que "les performances du passé ne préjugent en rien des performances à venir", selon la formule consacrée. Une bonne approche peut être de choisir les fonds sur lesquels vous souhaitez placer votre argent en même temps que vous choisissez votre contrat d'assurance-vie, et de garder ceux pour lesquels il y a concordance.

8. Sélection par l'argent. Selon les objectifs que vous vous êtes fixés, la somme que vous pourrez déposer sur votre contrat régulièrement et le montant de votre mise initiale, certains contrats vous seront accessibles et peut-être que d'autres non. C'est une autre manière de sélectionner les contrats qui vous conviennent le mieux.

9. Avoir les bons conseils. Le revers des contrats sur internet avec 0% de frais d'entrée est que pour ce prix-là, vous avez zéro conseil. Normal, un conseiller se rémunère en particulier avec les frais d'entrée. Vous pouvez penser que vous n'avez pas besoin de conseils, que vous vous y connaissez suffisamment, que vous n'avez pas besoin de l'avis d'un professionnel qui suivra votre contrat. Il est sans doute plus hasardeux de miser sur un contrat géré uniquement via internet, quand on se rappelle des banques et assurances sur internet disparues avec l'éclatement de la bulle internet au début des années 2000. Quand vous aurez un soucis ou une demande spécifique avec votre contrat d'assurance-vie, il peut valoir de coût d'avoir dépenser 1% de frais d'entrée, si vous avez bien négocié, pour avoir une personne physique avec laquelle discuter et qui suivra votre demande.

Avec tous ces critères de choix, au final il ne devrait rester que très peu de contrats qui correspondent à vos objectifs et le choix devrait être beaucoup plus facile au sein des dizaines de contrats d'assurance-vie disponibles. Vient ensuite le plus passionnant : voir son patrimoine fructifier au gré des dépôts et des années, grâce à la "magie" des intérêts composés.

Jean-Jacques Hénin

Ou mettre tous vos papiers importants?!!

Il a déjà été dit de photocopier toutes les cartes de crédit, passeport,carte d'identité, permis de conduire, ainsi que tous vos papiers importants, recto verso!
Puis les mettre dans un endroit ou vous êtes sûrs de les trouver rapidement! pour ce faire,j'ai tout mis dans une mallette d'homme d'affaires avec serrure! y mettre également le bail de votre appart', vos contrats de toutes vos assurances auto, factures d'appareils, meubles ect.......sans oublier le numéro de série de votre Portable,à vous de voir tout ce qui est important pour vous ainsi que le livret de famille!
Et vous glisser votre mallette sous le lit!!!!!!!!!!

Informer l'assurance et les impôts

Pour le changement d'adresse, informer la compagnie d'assurance ainsi que les services des impôts de la nouvelle adresse et faire une comparaison si la police d'assurance est plus élevée ou non dans la nouvelle habitation.

Estimation des biens

Il est préférable de faire appel à un commissaire-priseur pour ne pas avoir de discorde entre les déménageurs et les assureurs. Cela permet aussi de bien choisir son assurance et de remettre en cause l'assurance de la maison.

papiers importants à porter de main

je classe tous les papiers importants(loyer ,assurance ,impots ,salaires ,factures ,etc...)dans un classeur avec des pochettes plastifiees et des intercalaires pour mieux se retrouver .Les documents sont bien classes et toujours à porter de main

Résiliation assurance

Pour changer d'assurance, plus besoin d'attendre la date d'anniversaire, si vous déménagez vous pouvez la résilier dans un délai de 3 mois. A suivre...

Double de tous les papiers importants

J'ai des enfants un peu tête en l'air qui ont tendance à perdre les papiers qu'on leur donne pour l'école. Je scanne donc chaque document avant de leur remettre afin de pouvoir éventuellement le réimprimer (certificat de scolarité, assurance...)
Je scanne aussi tous les papiers d'identité, les cartes de famille nombreuses, les cartes d'abonnement de train... afin de faciliter un duplicata éventuel. J'ai aussi facilement accès aux infos nécessaires même si l'original n'est pas en ma possession

ASSURANCE SCOLAIRE

Chaque année on se voit proposer par l'école une assurance scolaire, alors que bien souvent l'assurance habitation inclut dans la cotisation, l'assurance scolaire et EXTRA SCOLAIRE pour nos enfants. Donc à vérifier auprès de votre assureur habitation

Bagages et assurances

Ne déclarez pas la perte d'un manteau en vison, en plein mois d'août en Sicile.  La Cie d'ass. ne vous croira pas.  Mais si  cela est vrai, il vaut mieux en avertir la Cie avant le voyage, lui envoyer une photo de ce manteau sur les épaules de madame, qui tient en main le journal du jour.  Si vous avez la facture d'achat c'est encore mieux.  Et une plainte à la police, même si celle-ci vous dit que c'est inutile.
Mais il n'y a pas que ce cas extrême.  Pour les cas ordinaires, une liste préalable des choses les plus onéreuses est utile.

Vol de mon mobile

En cas de vol , je fais bloquer ma ligne et mon mobile.
1- J'appelle immédiatement le service client de mobile opérateur.
2- Je porte plainte.( je donne mon numéro IMEI)
3- J'envoie 1 copie du procès-verbal de la plainte au service client de mon opérateur.
    (blocage de mon mobile  Bouygues Télecom,Orange et SFR)
4- Si j'ai souscrit 1 assurance , je fais rapidement 1 déclaration de vol à mon assurance.

Classer vos papiers selon l'ABC

Pour retrouver rapidement des tickets d'achats importants, des factures, des modes d'emploi, des garanties, des contrats, des payements d'abonnements, etc... prenez l'habitude de les classer par ordre alphabétique.
Si vous avez beaucoup de papiers à classer, constituer un classeur pour chaque grand domaine :
1 classeur électroménager/ustensiles de ménage.
1 classeur informatique, électronique, mobile, etc..
1 classeur meubles et plans des meubles/décoration
1 classeur divers pour les inclassables.
1 classeur immobilier
1 classeur assurances
Cela demandera un peu de concentration pour tout réunir et classer mais le jour où vous en aurez besoin, quelle plaisir de trouver l'objet rapidement.
Faites une liste de tout ce qui se trouve dans le classeur et mettez la tout au début du classeur.
Gardez la liste sur votre ordinateur, c'est encore plus facile pour retrouver rapidement ce que vous chercher.

Lettre recommandée: quand l'utilisée.

Cette lettre peut-etre utilisée dans plusieurs circonstances.
- elle prouve qu'1 envoi à été effecté. Cette preuve se révéle bien utile quand 1 conflit se déclare avec 1 prestataire, 1 mauvais payeur, etc....Si vous deviez entamer 1 procédure judiciaire, vous pourrez prouver que vous avez tenter d'obtenir gain de cause sans résultat.
-elle détermine sans contestation possible le point de départ d'un délai .Par exemple; lorsque vous annoncer la résiliation d'1 contrat, bail, assurance...
-elle est obligatoire pour pouvoir entamer certaines actions en justice.
-l'avis de reception permet d'apporter la preuve que le destinataire à bien reçu votre lettre. Lorsque le destinataire n'est pas là au moment de la distribution, l'avis qui lui est remis laisse 2 semaines pour réagir. S'il ne va pas la chercher, cela est sans incidence pour le litige qui vous oppose: en cas de procédure , on considérera qu'il l'a reçue.

Réduire sa prime d'assurance

Quelques astuces permettent de faire des économies sur son assurance.
La prudence est de rigueur si l'on veut diminuer sa prime.
Chaque compagnie d'assurance applique un système de bonification.
Il s'agit de revoir à la baisse la prime de l'assuré si ce dernier n'a commis aucun accident lors de l'année écoulée.
L'assuré doit se fixer comme objectif de respecter le code de la route et conduire prudemment.
Tout le monde sait que le choix de l'auto à assurer est tout aussi important.
Les petites cylindrées bénéficient d'un tarif moins élevé que les sportives.
Il y a également une différence de prix entre un véhicule neuf et un véhicule d'occasion.
Il faut donc bien réfléchir à la prime d'assurance à payer, avant de procéder à l'achat d'un véhicule.
À noter qu'on impose des primes très élevées aux jeunes conducteurs, car ils sont considérés comme inexpérimentés.
Pour éviter cette surtarification, il leur est conseillé de ne conduire que des automobiles familiales pendant les trois premières années, afin d'accumuler les heures d'expérience.

Comment choisir un bon investissement locatif ?

L'investissement locatif est une astuce parfaite pour se constituer un patrimoine solide.
À l'instar de tout placement financier, il doit en premier lieu être considéré avec la fiscalité qui l'accompagne.
De cette manière, l'on aura une idée exacte du prix de l'investissement à proprement parler.
Les caractéristiques géographiques sont des points très souvent mis de côté alors, qu'elles influent directement sur l'intérêt du placement, sur un long terme.
Le placement doit concerner un domaine d'avenir avec un potentiel considérable en matière de transformation éventuelle.
Une habitation qui pourrait éventuellement être modifiée en bureau ou avec une surface suffisante pour contenir un duplex est un investissement locatif dont la rentabilité peut être doublée, voire plus.
Le marché locatif choisi doit être tendu et dynamique pour permettre un retour de fonds rapide.
Pour s'aider, il est intéressant de se renseigner sur les offres des enseignes de crédit immobilier.
Les formules concernant la prévoyance, le crédit et l'assurance y sont très facile à trouver, avec des offres « all inclusive » très courantes chez les professionnels.
Les avantages du prêt in fine sont accessibles aux contribuables de la tranche d'imposition finale.

Trouver le bon courtier d'assurance?

Dans un marché de l'assurance fortement marqué par la concurrence, il faut toujours choisir le bon interlocuteur à qui confier son cas.
Si certains courtiers d'assurance agissent bel et bien dans l'intérêt de leurs clients, d'autres se cachent juste derrière ce titre pour vendre des services de certaines compagnies auxquelles ils sont affiliés.
Ainsi, vérifiez d'abord l'honnêteté de votre courtier d'assurance avant de passer à l'étape suivante.
Allumez votre PC et connectez-vous sur les sites comparatifs d'assurances.
Faites la comparaison de toutes les offres qui existent.
Vérifiez si les offres que votre courtier d'assurance vous propose sont bien les meilleures propositions sur le marché.
Si oui, ne passez pas tout de suite le contrat avec lui, demandez d'abord à vérifier sa licence ou appeler le département d'assurance de votre région pour connaître s'il est bien affilié.
Toutes ces procédures sont standard, donc ne devront générer aucun gêne de la part de votre courtier s'il dispose d'un esprit professionnel.
Signez le contrat une fois seulement que vous serez sûr de votre choix.

Réduction de la prime d'assurance auto

La prime d'assurance auto peut être allégée si l'on prend soin de respecter certains points.
La prudence au volant permet non seulement d'éviter les accidents mais fera également baisser ces dépenses.
En évitant les pénalisations, le conducteur rassure l'assureur quant aux risques pris ou non.
Cette méthode entraîne également une réduction du malus.
Le cas contraire, soit l'obtention d'un bonus élevé est tout aussi intéressant.
La prime d'assurance sera en effet nettement réduite pour les conducteurs les plus méritants.
En demeurant à l'abri de tout accident, l'usager pousse son assureur à une étude de baisse de prime.
Le choix du véhicule est également primordial dans la course à la réduction des cotisations d'assurance.
Les modèles de faible cylindrés reviennent moins coûteux que les sportives.
Les voitures neuves sont elles aussi plus chères à assurer que celles qui sont d'occasion.
Qualifiés à tort ou à raison de conducteurs inexpérimentés, les jeunes conducteurs sont généralement victimes de tarifs d'assurance très élevés.
Cumuler les années d'expérience en évitant les délits au volant est le seul moyen pour pousser l'assureur à revoir les primes d'assurance appliquées à la baisse.

Eviter certains pièges sur les assurances liées aux cartes de crédit

D'après des enquêtes statistiques, les assurances liées aux cartes de crédit conduisent à certains problèmes.
À titre d'exemple, il arrive que les contrats d'assurance contiennent des clauses souvent incomprises par les assurés.
Les coûts sont présentés dans un taux assez élevé, alors que les couvertures sont largement limitées.
Afin d'éviter de se faire avoir, il convient de bien évaluer au préalable ses réels besoins.
Une autre astuce consiste à bien relire et comprendre son contrat de carte de crédit.
Bon nombre de consommateurs acquittent déjà des primes d'assurance sans même le savoir.
En effet, la demande d'assurance prend effet dès que le client signe le formulaire de demande de carte de crédit.
Ceci explique donc le fait que les primes sont déjà déduites automatiquement de leurs comptes par le biais de la carte de crédit.
Il importe alors de vérifier régulièrement son compte mensuel afin de voir si l'on a payé une prime ou non.
A l'inverse, il existe des émetteurs de cartes qui acquittent eux-mêmes la prime relative à la première année de validité de la carte.
Les consommateurs ne sont pas conscients de cette situation et ne réclament rien, alors qu'ils le pourraient.

Trouver un bon courtier d'assurances

Le courtier d'assurances a pour rôle la recherche de l'établissement assureur qui convient le mieux au futur assuré.
Il aide le consommateur à trouver le meilleur prix et le meilleur établissement d'assurance.
Dans bien des cas, ces attentes des clients ne sont pas toujours satisfaites.
La plupart des courtiers sont en effet commissionnés ou même affiliés à certaines compagnies et suggèrent donc au plus haut point celles-ci.
Ceci conduit à dire qu'avant de suivre les propositions d'un courtier d'assurance, il convient de s'informer sur le Net, par exemple, afin de se faire une idée sur les prix réellement proposés par les autres assureurs.
Ces recherches permettent également de connaître si le courtier communique les vraies informations ou non.
Pour s'assurer de trouver le bon courtier d'assurances, il existe une autre astuce qui est à la fois facile et économique.
Il s'agit de la technique du bouche à oreille.
Ne pas hésiter d'en parler à ses amis et à ses connaissances qui sauront guider dans ses recherches.
Ces personnes donneront sûrement leurs avis et conseils sur les courtiers les plus fiables et sur les primes d'assurances les moins chères.

Assurance habitation et déménagement

Il peut arriver qu'une personne doive déménager, alors que son contrat d'assurance habitation ne touche pas encore à son terme.
La première chose à faire dans un tel cas est d'informer son assureur sur le changement de logement, par lettre recommandée avec accusé de réception.
Le consommateur a deux options possibles en ce qui concerne le contrat en cours.
Il peut garder le contrat d'assurance habitation.
Ceci doit être lié au fait que le risque assuré ne subit pas de modification.
Un avenant sera simplement annexé à l'écrit, avenant qui mentionne le transfert des garanties sur le nouveau logement.
Le client peut cependant résilier le contrat d'assurance habitation.
Cette résiliation ne découle pas systématiquement du fait qu'il doit déménager.
La condition en est que le risque assuré mentionné dans le contrat doit être totalement différent de celui qui viendra.
Le client devra alors informer la compagnie en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception, 3 mois après le déménagement au plus tard.
La résiliation prendra effet un mois après réception de la lettre.
A noter que l'assureur doit rembourser la prime relative à la période suivant la date d'effet de la résiliation.

Des conseils pour choisir la bonne assurance

Trouver la prestation d'assurance adaptée à ses besoins et son budget personnels se révèle être une tâche bien délicate.
Les conseils suivants visent essentiellement à optimiser les choix lors de la souscription.
Avant de conclure un contrat d'assurance, il est impératif de se renseigner sur les formules de garanties proposées par la compagnie.
Pour ce faire, l'on pourra visiter son portail web pour y trouver la liste de ses services.
Ces derniers sont généralement détaillés dans un tableau synthétisé.
Un comparateur d'offres automatique y est également fourni afin de déterminer la formule de garantie au tarif et au remboursement intéressants.
Pour optimiser le choix entre les prestations proposées, il est plus judicieux de faire une liste des besoins et des risques à garantir.
Pensez également à demander un devis estimatif avant de passer à la signature du contrat.
Ce devis permet de réaliser un calcul approximatif des remboursements en cas de sinistres ou d'accidents.
Pour réaliser des économies et mobiliser le budget familial, veillez à comparer les différentes offres proposées par les compagnies d'assurance avant de passer à la souscription.
Ne pas hésiter à demander conseils à un bon courtier d'assurance.

Astuces relatives à l'assurance locations saisonnières

Une assurance de location saisonnière n'est pas considérée de la même manière qu'une location d'habitation.
Avant de contracter une assurance de location saisonnière, il est indispensable de connaître quelques points essentiels.
Tout locataire de maisons de vacances peut s'assurer pour garantir ses responsabilités durant son séjour.
Cependant, il importe de se tenir vigilant quant aux préjudices pouvant être causés aux tiers, aux propriétaires et aux voisins.
Plusieurs options peuvent se présenter en cas de survenue d'un sinistre.
Il se peut que le propriétaire assure le bâtiment, y compris les dégâts des eaux et d'incendie.
Sont donc exclus les autres types de sinistre dont la charge incombe totalement au locataire.
Dans tous les cas, la responsabilité du locataire vis-à-vis des tiers et des voisins reste maintenue.
Ceci implique qu'il est toujours raisonnable de s'assurer lors de sa location de vacances.
Soit les locations saisonnières sont garanties par l'assurance multirisque de la résidence principale, soit le locataire souscrit une assurance « Villégiature » valable uniquement pour la durée de son séjour.
Enfin, il est important de bien lire les clauses du contrat afin de passer de bonnes vacances en toute quiétude.

Résilier son assurance auto

L'assuré peut librement résilier son contrat d'assurance-auto à la date d'échéance.
Pour une résiliation avec motif, comme la vente du véhicule, l'assurance prend fin le jour de la vente, à minuit.
La résiliation est effective 10 jours après la réception par l'établissement assureur de la lettre l'en informant.
Un autre cas de résiliation avec motif est l'augmentation de la prime.
L'assuré a devant lui 15 jours après la lettre d'échéance pour cesser le cours du contrat.
En cas de résiliation sans motif, l'assuré doit établir sa demande de rupture 2 mois avant la date anniversaire de son contrat.
Il se peut que ce délai ne soit pas respecté.
L'assureur a alors le droit de demander au client l'acquittement de sa cotisation annuelle, bien que ce dernier ne soit plus couvert.
Il faut également noter que l'assureur peut résilier le contrat sans en mentionner la raison.
Dans une situation pareille, le délai de préavis est de 2 mois avant la date d'échéance du contrat.
Si la rupture provient de la faute du client fausse déclaration ou conduite en état d'ivresse, par exemple la résiliation prend effet immédiatement, sans préavis.

Ce qu'il faut savoir avant de souscrire un contrat d'assurance

Souscrire un contrat d'assurance procure divers avantages, à condition de bien l'exploiter.
Le premier point à savoir est l'étendue de la couverture d'assurance.
En effet, certains assurés ont tendance à contracter un autre acte d'assurance, dont l'une des formules proposées est déjà incluse dans le contrat qu'il a signé auparavant.
Ils devront alors payer deux fois, alors qu'en cas d'incident, ils ne bénéficieront que d'une seule indemnité.
L'on rencontre souvent cette situation dans le domaine de l'assurance-voyage.
Pareillement, si un membre de votre famille a déjà souscrit une assurance comprenant une couverture de type « familial », il vous serait inutile de souscrire un autre contrat d'assurance.
Par ailleurs, avant de renouveler votre contrat d'assurance, ne vous contentez pas du même établissement assureur.
Essayez de vous informer auprès d'autres compagnies afin de voir s'il existe des offres beaucoup plus intéressantes.
Pour mieux vous renseigner et pour ne pas oublier les informations qui vous ont été fournies, demandez des renseignements précis sur papier.

Quelques astucue à propos du prêt immobilier

La plupart des établissements bancaires proposent des formules de prêt immobilier.
Malgré cette pluralité des offres, il convient de savoir s'y prendre pour obtenir ce type de prêt.
Présentez à la banque un profil qui devrait l'intéresser.
Il s'agit par exemple, d'une épargne que vous avez conclue auparavant et qui pourra vous aider à payer 20% de la somme empruntée.
N'hésitez pas à vous informer auprès de 2 ou 3 établissements afin de connaître les taux du marché.
Sachez négocier vos frais de dossier.
A condition d'avoir une bonne capacité de persuasion, vous pourrez bénéficier d'une réduction des charges bancaires dont le montant varie en général entre 0,4 et 1%.
Si possible et sous certaines conditions, faites en sorte que votre contrat ne contienne pas de clauses de pénalités de remboursement.
Ces dernières peuvent en effet conduire à une vente obligatoire du bien immobilier avant même que l'échéance du prêt n'arrive à son terme.
Enfin, n'oubliez pas que l'obtention d'un prêt immobilier requiert, la plupart du temps, la souscription à une assurance décès.






orange spacer line

Accès rapide aux Trucs et Astuces

Par catègorie :

FaceBook | Animaux | Argenterie | Beauté | Bons Plans | Bricolage | Cuisine | Cheveux | Décoration | Tache | Divers | Finance | Informatique | Jardin
Le Saviez-vous? | Recycler | Santé | Vetements | Voiture


Trouvez le TRUC que vous recherchez :


orange spacer line


warning image Mise en garde et limite de responsabilité : Ce site Internet et son contenu sont fournis tels quels. Cela signifie que Trucmania.com ne reconnaît pas la validité ou l'efficacité des trucs et conseils
qui y sont proposés. Trucmania.com n'assume aucune responsabilité, totale ou partielle, explicite ou implicite, concernant la véracité des trucs, leur efficacité, les effets secondaires, les allergies possibles, les conséquences à long terme, etc. En aucun cas Trucmania.com ne pourra être tenu responsable, d'une façon directe ou indirecte, des dommages de quelque nature que ce soit (perte de données, perte de temps, perte d'argent, perte de profits, perte d'usage, ou autres, ...).

canard

©TrucMania.com 2014 - Tous droits réservés 
Un site de Jean-Yves Devillers