9 astuces pour se débarrasser des rats naturellement

À la ville ou à la campagne, toutes les habitations sont un jour ou l’autre confrontées aux visites inopinées de ces petites bêtes que rares apprécient. Rat des villes ou rat des champs, souris ou mulot, leur présence si elle est plus que désagréable est aussi dangereuse. Risqué pour les installations électriques, les cloisons et meubles, leur passage met aussi en péril la propre santé des occupants. Porteurs de maladies, de puces et de tiques, ils ont certes un rôle écologique dans l’écosystème, mais certainement pas dans celui des maisons ou des appartements. Il est donc impératif de s’en débarrasser au plus vite. Vous préférez une solution naturelle ? Pas de problème, Truc Mania vous en donne 9.

Rat
© istock

1. Les huiles essentielles, un répulsif naturel contre les rongeurs

Les indices s’additionnent ? Traces de passage, salissures au bas des cloisons, crottes, fils mordillés, autant de preuves de la présence de nuisibles et particulièrement de rongeurs dans votre maison. Vous souhaitez simplement qu’ils repartent aussi facilement qu’ils sont venus ?

Certaines odeurs comme celle du poivre éloignent les rats, vous pouvez en laisser ici et là dans votre maison.

Sinon, déposez aux endroits stratégiques où vous avez décelé leur présence des cotons imbibés d’huiles essentielles telles que :

  • Poivre ;
  • Sauge ;
  • Menthe ;
  • Citronnelle ;
  • Laurier ;
  • Angélique (pour celle-ci, nous vous conseillons le port de gants pour la manipuler) ;
  • Eucalyptus

Vous pouvez aussi choisir de planter directement ces herbes aromatiques dans votre jardin ou en pot sur votre terrasse.

2. Les pièges mécaniques, pas forcément raticides

Si vous craignez de ne pas être suffisamment dissuasifs, vous pouvez opter pour une action plus mécanique et automatique. Les pièges (les nasses notamment) consistent à attirer l’animal puis l’enfermer afin de le remettre en liberté dans la nature, mais loin de chez vous.

Les pièges de type tapette tuent l’animal sur le coup.

Piège à Rat
© istock

3. Les ultrasons pour éloigner les rats

Vous pouvez positionner des petits appareils qui émettent des sons à différentes fréquences et font ainsi fuir les rongeurs. Selon la capacité de l’engin, la zone protégée peut aller de 10 à 30 m2. Certains agissent jusqu’à 90 m2 à la ronde. Vous pouvez, bien entendu, en disposer plusieurs dans la maison, le garage, les dépendances, greniers et caves.

Selon le modèle, prévoyez un budget de 25 € à 50 €.

Si vous avez des animaux domestiques, ils entendront et souffriront aussi de ces bruits perçants pour l’oreille animale.

4. Miser sur la prévention pour ne pas les attirer

Évitez de stocker des denrées alimentaires dans votre grange, par exemple. Les sacs de farine ou autre nourriture qui ne seraient pas rangés dans des récipients hermétiques sont autant d’odeurs qui les alertent sur cette source de ravitaillement accessible.

De même, ne stockez pas des objets susceptibles de leur permettre de se cacher et de nicher. S’il ne peut pas se dissimuler, le rat ne reste pas sur place pour se reproduire.

5. Boucher les accès, une méthode simple et efficace

Afin de limiter la présence de rats dans les maisons, une des premières choses à faire est de leur en barrer l’accès, tout simplement. Pour cela, il convient de boucher tous les trous :

  • Autour des canalisations ;
  • Trappes d’accès aux caves pour les maisons anciennes ;
  • Calfeutrer les bas de porte, etc.

6. Le chat, l’ennemi historique des rats et souris

Ce n’est pas pour rien qu’il existe le jeu du chat et de la souris. Ce félin, par sa simple odeur, est un vrai répulsif contre les rongeurs qui, instinctivement, s’en méfient, en ont peur et donc fuient. Sachez qu’il est aussi possible de dresser son chat à la chasse aux rats et souris.

À défaut, laissez de temps en temps, les chats du voisinage visiter votre jardin. Cela ne coûte rien de les laisser faire une ronde préventive.

7. Les poisons, la solution radicale

Vous préférez une solution plus radicale et n’avez que faire d’aller les relâcher dans la forêt d’à côté ? Vous pouvez alors décider de les empoisonner. Attention, cette décision nécessite de n’avoir aucun animal domestique dans la maison, ni d’enfant marchant à quatre pattes, ou trop jeune pour comprendre la dangerosité.

Préparez une pâte alimentaire :

  • Farine ;
  • Plâtre ;
  • Un peu d’eau.

Mélangez afin d’obtenir une consistance dont vous pourrez faire des boulettes que vous déposez aux endroits où les rats passent. Vous pouvez aussi en loger entre les cloisons ou dans les trous que vous ne pouvez pas obstruer.

Autre recette qui extermine les rongeurs :

  • Chaux vive ;
  • Un peu de sucre.

La boisson fatale :

  • Un peu de soda cola.

Laissez-lui des petites coupelles de cola à boire. Très gourmand de goût sucré, le rat ingurgite cette boisson qui détruit ces organes internes et entraine donc sa mort.

Les pièges alimentaires se déposent dans les coins de pièces, le long des murs, mais aussi partout où vous avez pu détecter des races de leur passage.

De nombreux autres rodonticides, pièges naturels sans produits chimiques sont en vente dans le commerce, les jardineries ou la grande distribution. Ils existent sous forme de granules, en poudre ou plaquettes.

8. L’intervention professionnelle, l’option finale

Si, malgré tous vos efforts pour vous débarrasser de ces rongeurs, leur présence est encore évidente, l’intervention d’un professionnel reste la dernière solution.

Agissant en fonction du comportement de l’animal, le professionnel met ses connaissances à profit pour choisir la solution la plus adaptée à votre habitation et à l’invasion dont vous êtes victime.

À savoir que les professionnels de la dératisation ont accès à des produits beaucoup plus efficaces, mais aussi beaucoup plus dangereux, c’est pourquoi l’utilisation leur est réservée. Les rongeurs étant très méfiants de nature, notre intervention est bien souvent comprise par les animaux, qui se préviennent mutuellement. La solution professionnelle pallie toutes ces difficultés.

Important : vous pouvez demander un devis avant de prendre votre décision.

9. Les bonnes habitudes à prendre

Il existe cependant quelques bons réflexes à prendre pour éviter d’avoir à faire face à de telles situations, comme :

  • Sortir les poubelles tous les soirs et les fermer correctement afin que l’odeur n’attire pas les rongeurs alentour.
  • Ranger tous les aliments dans des boites fermées hermétiquement, notamment dans les dépendances, les caves, etc.
  • Garder l’habitation dans un état de propreté permanent.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires