Désherbant naturel : 10 recettes de grand-mère

Si le désherbage à la main est, sans conteste, aussi efficace et parfaitement écologique que bon marché, il est cependant fastidieux. Fini de passer des heures, le dos courbé, à arracher les mauvaises herbes, voici 10 recettes de préparations herbicides simples et naturelles. Moins nocives pour le sol, les nappes phréatiques et la biodiversité de vos extérieurs que tous les produits chimiques, ces astuces redonnent le sourire à vos terrasses, dalles, graviers, mais aussi à votre porte-monnaie. Bien évidemment, il convient de ne jamais en user sur vos fleurs ni vos plantes. De même, préservez votre terre au maximum pour les belles floraisons.

Herbe Jardin
© istock

1. Le vinaigre blanc et le sel

Très économique, cette préparation est aussi très rapide à faire et facilite l’arrachage des mauvaises herbes et de leur racine.

1ère recette, mélangez dans l’ordre indiqué :

  • 100 grammes de sel ;
  • 3 litres de vinaigre blanc ;
  • 2 ou 3 gouttes de liquide vaisselle. Le savon aide le produit à adhérer sur les feuilles.

2ème recette plus diluée en vinaigre, mais plus salée :

  • 500 grammes de gros sel
  • 100 ml de vinaigre blanc
  • 3 litres d’eau

Quelles que soient les proportions choisies, mettez le tout dans un récipient pulvérisateur.

Aspergez les zones envahies par les mauvaises herbes, le matin. En effet, le réchauffement par le soleil intensifie l’action désherbante et assainit le sol. La chaleur aide le sel et les résidus de vinaigre à s’évaporer.

Bien sûr, on évite les jours de pluie puisque cette dernière rince la préparation herbicide.

On conseille de l’appliquer sous les feuilles.

Ici, c’est l’acide acétique qui joue le rôle de désherbant. Le vinaigre blanc standard en contient 5 %. Attention aux formules plus industrielles dont le taux est supérieur et qui peuvent brûler la peau ou gêner la respiration.

Inutile de préciser de préserver vos plantes et fleurs. Le vinaigre blanc détruit les micro-organismes qui créent les racines.

Veillez bien à n’asperger que les mauvaises herbes, car l’herbe saine ne repousse pas de sitôt. Au besoin, protégez les fleurs aux alentours. Saviez-vous que cette technique servait jadis à anéantir les terres des adversaires vaincus ?

Astuce : à défaut de vinaigre blanc, on peut faire la même chose avec l’eau de cuisson des pâtes ou de tout autre aliment dès lors que cette eau est salée. Très pratique dans les fissures de bitume, par exemple.

2. Le vinaigre blanc et le citron

Voici une variante plus agressive de désherbant à base de vinaigre blanc.

  • Une fois le vinaigre blanc dans le récipient pulvérisateur ;
  • Ajoutez le jus d’un citron ;
  • Mélangez bien.

Pulvérisez les herbes indésirées régulièrement (tous les 2 ou 3 jours).

Une fois qu’elles sont détruites, tirez sur les queues en prenant bien soin d’arracher la racine. Pour faciliter le geste, tourner la queue des mauvaises herbes pour ne pas les casser, mais les extraire entièrement de la terre.

3. L’eau bouillante, le désherbant thermique le plus naturel

Tout à fait naturelle, l’eau bouillante versée directement sur les mauvaises herbes est la solution herbicide parfaitement écologique et efficace.

  • Idéale, si vous avez prévu de planter cette surface après, elle laisse la terre tout à fait saine.
  • Utilisez l’eau de cuisson de vos pâtes alimentaires ou du riz (riche en amidon, elle n’en est que plus efficace).

4. Le borax

Vendu dans les magasins de bricolage ou dans les grandes surfaces, le borax sert généralement de nettoyant. Cependant, son usage peut aussi avoir un effet désherbant. Pour cela, mélangez :

  • 2 litres et demi d’eau ;
  • 280 grammes de poudre de borax.

Répandez cette préparation sur les mauvaises herbes, toujours en évitant les plantations que vous souhaitez garder.

5. Le bicarbonate de soude

Arroser les zones où les mauvaises herbes prolifèrent se fait de manière récurrente, 1 à 2 fois par an.

Mélangez :

Bicarbonate De Soude
© istock

6. Le basilic en huile essentielle

Insecticide et fongicide, l’huile essentielle de basilic se mélange à de l’eau et du savon. Puis, on asperge les mauvaises herbes avec ce mélange.

  • Ajoutez simplement quelques gouttes d’huile essentielle de basilic à de l’eau chaude.
  • Finissez avec quelques gouttes de liquide vaisselle ou de savon liquide (noir bio, par exemple).

7. Le purin d’orties

Cette recette nécessite de bien respecter le dosage, sinon l’azote contenue dans le purin d’orties peut endommager vos belles plantes et votre terre. Comptez alors :

  • 1 kg d’orties ;
  • 10 litres d’eau ;
  • Laissez macérer l’ensemble entre 2 semaines et 1 mois.

Puis, répandez le mélange sur les mauvaises herbes uniquement.

Inconvénient : sa forte odeur nauséabonde.

8. Le purin d’angélique

Si elle pousse dans les coins humides du jardin, près des étangs ou des fossés, l’angélique se trouve aussi dans les herboristeries, conditionnée en pot de feuilles séchées.

Mélangez :

  • 1 kg de feuilles d’angélique que vous hachez ;
  • 10 litres d’eau laissés en plein soleil.

Laissez macérer pendant une dizaine de jours. Dès lors que toutes les bulles ont disparu, la préparation est prête. Filtrez et versez sur les mauvaises herbes.

Enfin, arrachez les racines jaunies, elles viennent très facilement.

9. Les engrais verts

Certaines plantes ont la vertu de créer des substances toxiques pour les mauvaises herbes. Il s’agit des :

  • Phacélies ;
  • Trèfles ;
  • Moutardes ;
  • Sarrasins ;
  • Œillets d’Inde.

Obtenu à partir d’herbes fauchées et laissées sur place pour sécher, l’engrais vert enrichit le sol, le protège du vent, du soleil et de la pluie, étouffe les mauvaises herbes en les cachant de la lumière. Enfin, en se décomposant, il apporte de l’humus à la terre. En revanche, il favorise le développement des ravageurs, comme les limaces.

10. La cendre de bois pour la pelouse

Contre la mousse verte, saupoudrez votre pelouse de cendres de bois que vous avez récupérées dans votre cheminée. Agissant sur le pH, il éradique définitivement la mousse.

Astuces

  • Pailler le sol est la première barrière contre les mauvaises herbes. Une épaisseur de 5 cm est nécessaire. De plus, cette solution garde la fraicheur. Un paillage est décoratif et facile à faire avec :
    • Des écorces de bois ;
    • Des feuilles sèches ;
    • Des coquillages ;
    • Des tontes de gazon, etc.

À lire aussi : 9 désherbants naturels pour le jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires