9 désherbants naturels pour le jardin

La beauté de votre jardin passe par l’entretien des allées et des bordures, de la pelouse et des murets. Vous ne voulez pas utiliser des herbicides dangereux pour la faune et pour les nappes phréatiques ? Vous avez totalement raison et Truc Mania vous invite à utiliser des méthodes naturelles, sans effets secondaires sur votre environnement. Découvrez 9 désherbants naturels, avec en petit bonus une recette maison pour venir rapidement à bout des mauvaises herbes.

Desherbant Sélectif
© istock

1.     Le paillage, pour vous éviter de désherber

N’attendez pas que les mauvaises herbes poussent au pied de vos arbustes, de vos plantes, et même de certains légumes. Commencez par nettoyer le sol de toutes les souches en profondeur de manière à avoir un sol très propre. Puis, recouvrez la terre de restes de tonte, de paille séchée, de sciure ou de copeaux de bois.

Les herbes privées de lumière ne pourront pas se développer. Ces paillages apportent une touche esthétique très sympa dans un jardin.

2.     Trompez l’ennemi avec de faux semis

Avec le faux-semis, l’idée est de proposer aux mauvaises herbes un endroit idéal pour pousser. Malin, non ? Préparez le sol comme si vous aviez l’intention d’y planter vos semis. Les mauvaises herbes vont immédiatement s’emparer de votre carré de terre pour s’y développer. Il ne vous restera plus qu’à les déraciner dès leur apparition, le fait d’avoir ameubli le sol va faciliter leur enlèvement. Plantez ensuite vos semis dans une terre débarrassée de toutes mauvaises herbes.

À lire également : 5 recettes pour fabriquer son gel hydroalcoolique maison

3.     Le désherbeur thermique, un outil sans danger

C’est la bonne idée du bricoleur-jardinier ! Avoir un désherbeur thermique dans sa boite à outil vous permettra d’éradiquer de nombreux végétaux dont vous n’appréciez pas la présence. Ici, il n’y a pas d’effets secondaires, puisque la solution tient dans la chaleur qu’il dégage. Il n’a aucune incidence sur la nature du sol et il ne produit pas de déchets. C’est un bon investissement si vous souhaitez avoir des allées et des bordures impeccables.

4.     L’eau de cuisson des féculents est l’ennemie des mauvaises herbes

Les mauvaises herbes ne sont pas copines avec l’amidon, surtout lorsqu’il est bouillant et salé. Cette combinaison de facteurs est l’occasion de recycler un super désherbant que vous jetez habituellement dans l’évier. Gardez l’eau de cuisson de vos pâtes et de vos pommes de terre et arrosez avec les endroits où poussent les mauvaises herbes.

Eau De Cuisson
© istock

5.     Le bicarbonate de soude, la star des désherbants naturels

Truc Mania vous vente souvent les propriétés du bicarbonate de soude. Sachez qu’il est très efficace pour désherber les terrasses et les allées du jardin. Ce produit, que nous devrions appeler bicarbonate de sodium peut être utilisé pur ou en solution dans un pulvérisateur.

Saupoudrez de bicarbonate de soude sur les endroits à désherber, puis pulvérisez de l’eau pour qu’il soit absorbé par la terre. Vous pouvez aussi, mélanger 2 cuillères à soupe à 1 litre d’eau et verser la préparation directement sur les mauvaises herbes.

6.     Utilisez le vinaigre blanc, mais avec parcimonie

Le vinaigre blanc est un excellent produit qui entre d’ailleurs dans la composition de nombreuses recettes de désherbants naturels. Il détruit les mauvaises herbes avec une grande facilité, mais vous devez l’utiliser avec modération en raison de son acidité. En effet, lorsqu’il pénètre dans la terre, il détruit tous les micro-organismes contenus dans le sol.

Il est d’ailleurs préférable d’utiliser le vinaigre blanc comme herbicide de contact, c’est-à-dire en badigeonnant le feuillage des plantes à éliminer. Vous pouvez l’utiliser pur ou à peine dilué, et lui ajouter quelques gouttes de savon noir pour rendre la préparation plus adhérente.

Bicarbonate Vinaigre Déboucher Toilettes
© istock

7.     Le purin d’orties, à condition de bien doser

Le purin d’ortie est efficace mais très odorant. Pour les jardins un peu éloignés des lieux d’habitation, ce n’est pas un réel problème, mais vous devez le savoir si vous souhaitez désherber un endroit proche de votre terrasse.

La particularité du purin d’ortie est d’être un excellent engrais, ou un redoutable herbicide selon sa concentration. Le dosage est très important, car il serait dommage d’encourager les mauvaises herbes à pousser au lieu de les éliminer. Pour réaliser un bon désherbant, vous devez mélanger 1 kilo d’orties dans 10 litres d’eau et laisser macérer pendant un mois environ. Puis, arrosez les plantes à éliminer avec la solution obtenue.

8.     L’huile essentielle de basilic, une alliée pour de belles allées

L’huile essentielle de basilic est à la fois un bon insecticide et un excellent désherbant. Ce produit bio doit être utilisé avec quelques gouttes de savon noir et mélangé avec de l’eau dans un arrosoir. Vous pouvez ensuite verser la préparation sur les plantes que vous voulez voir disparaître.

9.     Récupérez et recyclez la cendre de bois

Si vous êtes parmi les chanceux à vous chauffer avec une cheminée, gardez les cendres, car elles peuvent avoir de nombreuses utilités. L’une d’entre elle concerne le désherbage du jardin, car elle a la propriété de modifier le pH des plantes et de lutter contre la mousse du gazon et des murets. Il suffit de saupoudrer les zones à traiter avec de la poudre de cendres.

Le bonus de Truc Mania : la recette du désherbant au vinaigre et au sel

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le vinaigre blanc est très acide et il est préférable de le diluer avant utilisation. Pour une recette efficace, sans risque d’abîmer votre sol ou de dérégler son pH, voici le dosage que vous devez respecter :

  • Eau : 5 litres.
  • Sel iodé : 1 kilo.
  • Vinaigre blanc : 200 millilitres.

Mélangez vos ingrédients et versez la solution dans un arrosoir ou un pulvérisateur, puis traitez les zones envahies par les mauvaises herbes. S’il est très efficace, ce désherbant doit être utilisé avec modération, car le sel a tendance à se loger dans les nappes phréatiques et il est globalement mauvais pour la faune et la flore. Le vinaigre présente, lui aussi des effets secondaires sur la nature du sol à cause de son acidité.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires