14 Astuces de grand-mère pour enlever la moisissure de votre salle de bain

Humidité, chaleur, pièce mal aérée, la liste est longue pour expliquer le phénomène de moisissures dans les pièces d’eau d’une maison. Les champignons apparaissent en premier sur les joints de carrelage, mais s’approprient rapidement les plafonds et s’étalent très vite. Si le plus efficace est, sans conteste, d’identifier la cause de leur présence et de traiter le problème à la source, des solutions existent pour les combattre et garder sa maison saine et propre. En effet, si les voir est désagréable, les respirer peut s’avérer dangereux. Découvrez avec Truc Mania 14 manières d’y faire face.

Moisissure Salle De Bain
© istock

1. Vinaigre blanc sur les murs et toutes les surfaces moisies

Détartrant, dégraissant et antibactérien, le vinaigre blanc va, non seulement détruire les moisissures, mais, en prime, assainir vos surfaces en général. Prévoyez :

  • 300 ml de vinaigre blanc ;
  • 200 ml d’eau.

Mélangez les 2 liquides dans un récipient vaporisateur.

Appliquez directement sur les taches.

Laisser agir plusieurs heures.

Frottez avec une éponge.

Puis essuyez.

À renouveler aussi souvent que nécessaire.

Attention, le vinaigre blanc brûle les joints et altère leur étanchéité. Ne l’employez jamais pur, mais bien dilué.

Vous pouvez lui ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles dont l’odeur est à votre goût.

Celles de l’arbre à thé, par exemple, ajoutent alors leurs bienfaits désinfectants.

Cela neutralisera l’odeur âpre du vinaigre et laissera un doux parfum dans votre salle de bain.

2. Le bicarbonate de soude contre les traces de moisissures

Mélangez-le à de l’eau avant de le vaporiser sur vos joints et moisissures.

Rincez soigneusement.

Séchez avec un linge propre.

N’hésitez pas à vous protéger les mains avec des gants de ménage et porter un masque pour éviter de respirer ses évaporations.

3. L’alliance du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude, pour un effet choc

  • 1 verre de vinaigre blanc ;
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate.

Frottez avec une brosse.

Laisser agir 10 minutes.

Rincez abondamment à l’eau claire puis séchez convenablement.

Bicarbonate Vinaigre Déboucher Toilettes
© istock

4. Contre les odeurs de moisissures, les huiles essentielles

Ajouté à votre mélange d’eau et de vinaigre blanc, il est judicieux de compléter avec les vertus désodorisantes des huiles essentielles. Prévoyez :

  • 1/2 litre d’eau ;
  • 1/2 litre de vinaigre blanc ;
  • Quelques gouttes de savon liquide, du savon noir de préférence ;
  • Quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix :
    • Arbre à thé (pour les moisissures) ;
    • Lavande (pour l’odeur) ;
    • Citron (pour l’antisepsie et la bonne odeur) ;
    • Pépins de pamplemousse (pour son effet préventif), etc.

5. Alcool ménager et thym

Antiseptique et antibactérien, le thym est un vrai allié contre les fongiques.

  • Prenez quelques branches de thym ;
  • De l’alcool ménager.

Plongez les branches de thym directement dans l’alcool.

Laissez macérer.

Filtrez.

Versez le liquide dans un récipient pulvérisateur.

Vaporisez sur les joints moisis.

Laissez agir quelques instants.

Frottez.

Rincez abondamment.

Séchez convenablement.

6. Le savon noir, idéalement bio, sans danger sauf pour les moisissures

Inoffensif pour vos surfaces, le savon noir peut être utilisé sur les joints, mais aussi sur les carrelages et autres faïences, sans aucun risque.

Versez le savon noir sur les joints de carrelage.

Laissez agir quelques minutes.

Frottez avec une brosse douce ou une éponge.

Rincez abondamment.

Astuce : profitez-en pour laver tapis et rideaux de douche qui ne passent pas en machine à laver. Laissez le savon noir agir quelques instants, frottez, rincez et laissez sécher à l’air libre, au soleil de préférence.

7. Le citron, excellent antiseptique

Excellent fongicide et antibactérien, il traite et nettoie.

Mélangez un jus de citron avec un peu de lessive liquide, de savon noir ou encore de liquide vaisselle.

Frottez vos joints de carrelage ou faïence avec une brosse à dents usagée, imprégnée du mélange.

Laissez agir plusieurs heures.

Rincez abondamment.

Séchez proprement.

Le citron vous laisse, en plus, une douce odeur de propre.

8. Extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse offre un double effet puisqu’il élimine les moisissures, mais prévient aussi leur apparition.

Inodore, il s’intègre à toute préparation.

  • 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse ;
  • 1 tasse d’eau chaude.

Versez dans un vaporisateur et pulvérisez.

Laissez agir.

Frottez.

Attention, cette préparation est efficace sur les joints en silicone, mais peut altérer et jaunir le blanc de votre carrelage ou faïence.

9. La bobine de coton (pour ceux qui acceptent l’eau de javel)

Outil de nettoyage cosmétique, vous trouverez des bobines de coton avec les accessoires pour coiffure, manucure ou encore pédicure (autour des 9 € la bobine).

Versez un peu d’eau de javel dans une bassine.

Coupez un morceau de votre bobine de coton.

Protégez-vous les mains avec des gants de ménage.

Imprégnez bien le morceau de coton d’eau de javel.

Posez le coton sur le joint moisi.

Laissez agir pendant la nuit.

Le résultat est parfait et durable quelques mois.

Pensez à bien aérer votre pièce après cette opération, mais également de manière régulière pour ralentir le développement des prochaines moisissures.

10. La pierre d’argile

Imbibez une éponge avec de l’argile blanche.

Frottez vigoureusement sur les moisissures.

Laissez agir quelques instants.

Rincez à l’eau claire.

Séchez bien.

Si le nettoyage est indispensable, miser sur la prévention permet d’assainir durablement vos salles d’eau.

11. Une grille d’aération naturelle

Installez une grille d’aération donnant directement en extérieur ou dans votre garage selon l’aménagement de votre maison. Certaines grilles se montent directement sur la fenêtre.

À défaut, prenez l’habitude d’ouvrir la fenêtre lorsque vous prenez votre douche, même que partiellement si la vue donne directement sur vous.

Après la douche, laissez ouvert encore quelques minutes jusqu’à ce que la buée sur les miroirs et l’humidité sur les carrelages et faïences aient disparu.

12. La VMC

La ventilation mécanique contrôlée, aujourd’hui obligatoire dans toutes les maisons, peut être à simple ou à double flux. Elle renouvelle l’air dans votre intérieur. Généralement munie de deux positions, on préconise la position maximum le temps de la douche ou du bain.

En revanche, pensez à la remettre en position standard après dissipation de la buée, sous peine de voir grimper votre facture d’électricité.

Ce procédé est absolument indispensable pour les salles de bain ne disposant pas d’ouvertures sur l’extérieur.

Vmc Salle De Bain
© istock

13. Le déshumidificateur

Le déshumidificateur est un petit appareil qui se pose dans la pièce concernée. Son utilisation consiste à aspirer l’air humide, le filtrer et le renvoyer vers un évaporateur qui retient l’eau et rejette l’air sec dans la pièce. Il ne reste plus qu’à jeter l’eau récupérée dans le bac.

Astuce : gardez-la pour arroser vos plantes, remplir votre centrale vapeur, etc.

14. Les peintures antimoisissure

Ce sont les résines acryliques contenues dans les peintures antihumidité qui limitent le développement des champignons sur la surface peinte.

Il convient de les appliquer sur une surface préalablement nettoyée et débarrassée de toutes moisissures. Cette peinture prévient leur réapparition.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires