Comment faire grossir sa poitrine naturellement ?

Le complexe d’une poitrine trop menue est un souci récurrent chez la femme. Alors que nous voudrions toutes un buste tonique et galbé pour un décolleté parfait, la nature ne nous a pas forcément gâtées de manière équivalente. Toujours à l’affut du moindre volume à réduire, c’est au contraire l’envie d’avoir une poitrine plus généreuse qui hante bien des femmes. Mais avant de se décider pour une chirurgie esthétique, voyons ensemble quelles méthodes naturelles Truc Mania propose pour pallier ce défaut.

Faire Grossir Poitrine
© istock

Surveiller son alimentation et chercher les sources d’hormones

N’oublions jamais que toutes les solutions se trouvent dans la nature. Commençons par nous préoccuper de ce que nous mangeons et voyons si certains aliments ne peuvent pas nous aider dans notre quête de poitrine idéale.

Par les aliments, ce sont les œstrogènes que l’on recherche, cette hormone sexuelle féminine qui assure le développement des organes génitaux. Produits naturellement par les ovaires, on les trouve aussi dans nombre de graines comme le sésame, la citrouille, le tournesol ou le pavot, mais aussi dans le seigle, l’avoine ou l’orge.

De nombreux fruits et légumes contiennent des phytoœstrogènes, des composés similaires. La liste est longue et variée, on y inclut notamment :

  • Le fenouil ;
  • L’ail, le persil et les autres aromates tels que thym, sauge, basilic et origan ;
  • Petits pois, carotte et toutes les variétés de choux ;
  • Pomme de terre ;
  • Betterave ;
  • Aubergine ;
  • Prune, grenade, papaye, cerise, ananas, tomate ;
  • Enfin, le riz, l’anis, le café ou l’huile d’olive.

Bien sûr, consommer ces produits ne représente pas une méthode miracle et instantanée, mais un apport régulier évite, au moins, les carences en éléments indispensables à la santé et à la beauté naturelle.

Le fenugrec pour les œstrogènes et la progestérone

Le fenugrec, plante aromatique que l’on a usage de consommer sous forme d’épices, contient des nutriments et protéines qui ont des effets particulièrement tonifiants.

La graine de fenugrec combine œstrogène et progestérone (autre hormone féminine), elle favorise alors une augmentation du volume des seins. D’autre part, son apport en nutriments, comme la lécithine et les vitamines C et A, active et accroît le développement des glandes mammaires.

Il est conseillé de faire une cure de 90 jours, pas plus pas moins et de bien respecter la régularité quotidienne. Néanmoins, il faut savoir que le fenugrec a un effet sur les petites poitrines. Les femmes ayant déjà une poitrine avantagée devront choisir une autre solution si elles souhaitent la développer davantage.

On peut le prendre sous forme de poudre, de gélules, en graines, en crème ou en huile. Celles qui choisissent les graines ou la poudre suivent simplement les posologies indiquées sur chaque conditionnement.

La crème et l’huile servent, quant à elles, à faire des massages quotidiens de préférence.

Fenugrec
© istock

Le sport pour développer les muscles pectoraux

Si on pense naturellement aux glandes mammaires, il ne faut pas pour autant oublier les muscles qui se trouvent dessous.

En effet, renforcer les muscles pectoraux permet de mettre en valeur la poitrine, la remonter et lui redonner de la tonicité. Pour cela, plusieurs exercices sont conseillés.

  • Le développé couché requiert des haltères ou un élastique de gymnastique. Il agit aussi sur les triceps. Il est conseillé de le pratiquer en salle ou avec l’aide d’un coach qui surveille votre bonne position.
  • Les pompes. Si elles sont si connues et si redoutées, c’est aussi qu’elles sont très efficaces. Si cela est trop difficile au début, commencez les genoux au sol, puis progressivement faites 3 séries de 10 pompes en vous reposant 30 secondes entre chaque série. Vous pouvez ensuite compliquer l’exercice en soulevant une main, puis l’autre en alternance.
  • Assise en tailleur, joignez vos paumes de mains et pressez dessus en expirant. Tenez la position 30 secondes puis recommencez au moins 3 fois. À faire quotidiennement. Vous affinez en même temps la taille et perdez du ventre.
  • Allongée sur le dos, prenez un haltère dans chaque main (une bouteille d’eau pleine peut aussi faire l’affaire). Plaquez bien votre dos au sol, ne soyez surtout pas cambrée, vous vous feriez mal aux lombaires. Partez les mains au sol dans le prolongement de vos épaules et levez les bras en les rapprochant, puis expirez. Faites 3 séries de 20 mouvements chacune.
  • Debout, les genoux pliés, les haltères dans les mains. Ouvrez les bras en papillon, puis rapprochez-les devant. Expirez toujours pendant l’effort. Faites 2 séries de 12 mouvements chacune.

Respectez toujours un temps de pause entre 2 séries.

Les massages pour développer la poitrine

Effectuer des massages quotidiens d’environ 15 minutes contribue aussi à raffermir la poitrine. Tonifiée, elle parait tout de suite plus volumineuse.

Faites des petits mouvements circulaires et doux au niveau du muscle pectoral.

Pour un massage plus agréable, on peut associer de la crème ou de l’huile de fenugrec, mais aussi des huiles essentielles dont le pouvoir améliorera le résultat.

Les huiles essentielles

Associer le massage à une huile essentielle tonifiante est encore plus efficace. On la préfère bio, bien entendu. Sont particulièrement conseillées les huiles :

  • De cèdre d’Atlas ;
  • De Palmarosa ;
  • De cyprès ;
  • De mélisse.

À noter que l’huile de cyprès soulage aussi des jambes lourdes en agissant sur la circulation lymphatique, la rétention d’eau, et les varices. Elle lutte en même temps contre la cellulite. D’une manière générale, les huiles indiquées pour la tonicité de la poitrine sont également bénéfiques pour booster le système lymphatique, en général.

Il convient de les mélanger à une huile végétale pour pratiquer le massage.

L’huile végétale de pâquerette

En favorisant la circulation sanguine, cette huile végétale également appelée « huile de bellis » est reconnue pour faire une belle poitrine. Elle galbe le buste et le tonifie.

À l’instar de l’huile de pâquerette, les huiles d’argan ou d’olive ont un effet tonifiant. Il est, du reste, plus facile de s’en procurer. On les trouve partout, même en grande distribution. Là encore, on les préfère bio.

Astuces

  • Choisir un soutien-gorge push-up donne un effet volumineux à la poitrine.
  • On peut même tricher avec un soutien-gorge rembourré.
  • Pour les plus courageuses, les douches froides, ou mieux encore, se passer des glaçons sur la poitrine aide à raffermir les chairs.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires