4 remèdes de grand-mère contre les douleurs cervicales

Vous vous êtes levé avec une grosse douleur aux cervicales ? Il existe des remèdes ancestraux et naturels pour vous soulager. Inspiré par les astuces des grand-mères, Truc Mania vous livre 4 remèdes pour diminuer rapidement une douleur musculaire ou osseuse handicapante.

Douleur Cervicale
© istock

1.     L’argile verte

L’argile verte est réputée pour son efficacité contre les douleurs aux cervicales. Grâce à ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, elle soulage rapidement en reminéralisant les articulations et en agissant sur les muscles et les os.

Vos douleurs cervicales peuvent avoir diverses origines. L’argile verte atténue les courbatures, la fatigue musculaire ou les inflammations naissantes.

Voici ce dont vous avez besoin pour fabriquer votre crème à l’argile verte

  • Argile verte
  • Un bol et une cuillère à soupe
  • Une spatule en bois
  • Une bande gaze ou un tissu fin
  • Une bande

Préparez votre cataplasme d’argile verte 

Versez 3 cuillères à soupe d’argile verte dans un bol et recouvrer-la d’eau sans la noyer. L’argile doit reposer pendant ½ heure avant d’être mélangée pour obtenir une consistance ni trop fluide, ni trop épaisse. Vous pouvez utiliser une spatule pour étaler la pâte sur une bande de gaze ou de tissu que vous avez préalablement préparé à la bonne dimension.

Pour un résultat optimal, l’argile doit faire entre 2 et 3 cm d’épaisseur. Vous pouvez appliquer le cataplasme en mettant la préparation directement en contact avec la peau. Vous pouvez mettre un bandage supplémentaire pour maintenir le tout. Laissez agir pendant 20 minutes environ et renouvelez si nécessaire.

À lire aussi : Grain de milium : comment s’en débarrasser ?

2.     Le lierre, le sureau ou le cassis

Certaines plantes ont une action bienfaitrice sur les douleurs aux cervicales. Pour les utiliser, il suffit d’en faire une décoction et de les appliquer à l’aide d’une compresse sur la zone du cou à apaiser.

  • Le lierre grimpant : il a des propriétés anti-inflammatoires et anti-spasmodiques.
  • Le sureau : il est reconnu pour avoir une action sur les rhumatismes et l’arthrose et il soulage les douleurs articulaires.
  • Le cassis est un antirhumatismal reconnu et un anti-inflammatoire efficace. Vous pouvez en boire 2 tasses de tisane chaque jour pour profiter de ses propriétés.

Préparez votre décoction de lierre ou de sureau

Versez un peu d’eau dans une casserole et menez-la à ébullition. Puis, jetez une grosse cuillère à soupe de plantes et faites bouillir pendant 5 minutes. Ensuite, laissez infuser pendant 5 bonnes minutes.

À l’aide d’une passoire, débarrasser vous des feuilles et gardez seulement le liquide. Trempez une compresse dans cette décoction et attendez qu’elle ait une température supportable pour la poser sur la zone douloureuse.

Sureau
© istock

3.     La chaleur du bain aux sels

La chaleur en général soulage efficacement les douleurs des cervicales. Pour faire simple et rapide, vous pouvez utiliser un sèche-cheveu et le diriger sur votre nuque en gardant une distance nécessaire pour ne pas vous brûler. Vous pouvez aussi vous servir d’une serviette imbibée d’eau très chaude, et même d’une bouillotte préalablement remplie.

Le bain est aussi un excellent décontractant musculaire et il peut être d’un grand secours pour soulager les douleurs du cou. En ajoutant du sel d’Epsom (utilisé par les professionnels dans les instituts et les salons de massage), vous allez augmenter les facultés de l’eau chaude à soulager la douleur. Vous pouvez aussi utiliser du sulfate de magnésium, à raison de 3 ou 4 cuillères à soupe dans un bain complet.

À lire également7 astuces de grand-mère pour sauver un gâteau raté

4.     Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues de nos grands-mères depuis la nuit des temps. Il existe de nombreuses huiles que vous pouvez utiliser pour soulager un mal de cou. Certaines ont des vertus anti-inflammatoires ou antirhumatismal, d’autres relaxent naturellement et diminuent les tensions musculaires. Voici les principales huiles essentielles à avoir dans sa boite à pharmacie, pour faire face aux douleurs des cervicales inopportunes.

Huiles Essentielles
© istock

Le Romarin au camphre : une action immédiate

C’est l’huile essentielle que l’on va vous indiquer pour soulager rapidement un torticolis. Son action anti-inflammatoire est bénéfique contre les rhumatismes et permet de diminuer la douleur d’une tendinite. Naturellement chargée en camphre, elle agit directement sur la tension musculaire et constitue un anesthésiant local, tout en réchauffant la peau pour la décontracter.

Mélangez 4 gouttes d’huile végétale à 1 goutte d’huile de romarin et massez la zone douloureuse pendant quelques minutes.

Renouvelez le massage 4 fois par jour, jusqu’à disparition de la douleur.

À lire également : 4 remèdes de grand-mère contre les crampes nocturnes

L’eucalyptus citronné : pour apaiser et détendre

Chargé en citronellal, l’huile d’eucalyptus citronné a des propriétés anti-inflammatoires et antirhumatismales puissantes. Elle est apaisante et agit sur les molécules qui transportent les informations nerveuses en les stoppant. L’huile d’eucalyptus citronné active la dilatation des vaisseaux sanguins et provoque une sensation de chaleur en aidant les muscles à se détendre.

Cette huile est particulièrement efficace dans les cas de torticolis spasmodiques. Comme ci-dessus, mélangez 4 gouttes d’huile de support à 1 goutte d’huile d’eucalyptus citronné, puis massez le cou avec la préparation.

La gaulthérie odorante : pour réchauffer et détendre les muscles

L’huile essentielle de gaulthérie odorante est composée presqu’entièrement de salicylate de méthyle, qui a les mêmes vertus que le citronellal. L’huile essentielle de gaulthérie odorante a une action anti-inflammatoire et on l’utilise souvent pour traiter les douleurs musculaires ou articulaires. Elle agit aussi comme un puissant antalgique et parvient à soulager rapidement un mal cervical. En réchauffant la peau, elle devient un antispasmodique musculaire et permet aux muscles de se décontracter.

Vous pouvez associer l’huile d’eucalyptus citronné à celle de gaulthérie odorante, et vous obtiendrez un mélange efficace pour venir en aide à un torticolis douloureux.

Attention, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées pures, vous devez les mélanger à une huile végétale le plus neutre possible. En principe, il est conseillé de respecter le dosage suivant : 1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes d’huile neutre. Vous pouvez faire des mélanges pour combiner les effets de chaque composant.

Les huiles essentielles doivent être utilisées avec un accord médical sur les enfants et les femmes enceintes. N’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste.

À lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires