7 tests de grossesse maison de nos grands-mères

Vous souhaitez savoir si vous êtes enceinte ? Nos grands-mères nous ont laissé de nombreuses recettes de tests de grossesse maison en héritage. Truc Mania vous présente les 7 tests principaux à réaliser, pour la plupart avec des produits disponibles dans vos armoires. N’hésitez pas à les compléter par un test disponible en pharmacie pour obtenir un résultat fiable à 100 %.

Test Grossesse Maison
© istock

1. Le dentifrice

Le dentifrice était souvent utilisé par nos grands-mères dans des recettes, comme par exemple pour nettoyer l’argenterie. Elles voyaient aussi dans le dentifrice le pouvoir de déceler un début de grossesse.

Mettez un peu de dentifrice, blanc de préférence, au fond d’un récipient et recouvrez-le de votre premier pipi du matin, qui est le plus concentré du point de vue hormonal. Au bout de quelques minutes, le dentifrice prendra une teinte légèrement bleutée si vous attendez un bébé. Normalement, il va aussi mousser en cas de grossesse. D’après les prévisions de nos grands-mères, si rien ne se passe vous n’êtes pas enceinte.

2. Le sucre

Voilà un autre test avec un produit que vous avez forcément dans vos placards, puisqu’il s’agit du sucre en poudre. Vous devez utiliser, là aussi, votre urine du matin pour au test donner le plus de chances de relater la réalité.

Lorsque vous vous réveillez, urinez dans un gobelet, puis versez une petite quantité du liquide dans un récipient transparent de façon à pouvoir observer la réaction qui va suivre. Versez une quantité égale de sucre et d’urine, puis attendez une dizaine de minutes.

Observez ensuite ce qu’il se passe : si le sucre a disparu dans le liquide, cela signifie que le test est négatif. Si le sucre a formé un tas sans se dissoudre, alors vous êtes probablement enceinte.

3. L’aiguille

N’ayez crainte, ce test n’a pas pour but de vous piquer, il est tout à fait inoffensif et indolore. Au lieu de l’appeler test de l’aiguille, les grands-mères marocaines auraient aussi bien pu le nommer le test du métal, car c’est à ce niveau que la magie va opérer.

Pour faire ce test de grossesse, vous devez vous munir d’une aiguille à coudre et d’un bocal avec un couvercle. Attention, votre aiguille doit être neuve, car le résultat sera plus facile à interpréter.

Dès le matin, mettez vos premières urines de la journée dans le récipient puis jetez l’aiguille dedans. Fermez-le à l’aide du couvercle et rangez-le dans un endroit à l’abri de la lumière. Au bout de 8 heures, vérifiez votre aiguille, si elle est devenue noire ou rouillée, il est fort probable que vous soyez enceinte. Si elle n’a pas changé, vous devez en déduire que le résultat est négatif.

4. Le gros sel

Ce test de grossesse que nos grands-mères nous ont transmis, a le mérite d’utiliser un aliment très courant et peu coûteux. Avec le gros sel, nos ancêtres avaient coutume de faire beaucoup de choses au niveau de la conservation des aliments et de l’hygiène. Nous connaissons moins cet emploi, destiné à réaliser un test de grossesse.

La procédure est la même que pour le test de grossesse au sucre et consiste à mettre la même quantité de liquide et de poudre dans un verre transparent. Vous devez, comme pour les autres tests, utiliser vos premières urines de la journée.

Par contre, avec le sel, vous devez attendre au minimum pendant 2 heures avant de pouvoir lire le résultat. Si la poudre de sel a disparu dans le liquide, vous pouvez considérer que votre test est positif. S’il est encore visible, alors vous n’êtes certainement pas enceinte.

Gros Sel Test Grossesse
© istock

5. Le vinaigre blanc

Le vinaigre est certainement le produit le plus utilisé par nos ancêtres dans les tâches ménagères et nous continuons aujourd’hui à l’employer de façon presque quotidienne. C’est en tout cas l’un des tests les plus rapides à effectuer, car il suffit de mélanger un peu de vos urines matinales avec du vinaigre blanc.

En principe, la réaction est immédiate, et si le vinaigre change de couleur au contact du pipi, alors vous pouvez considérer que vous avez une chance d’être enceinte.

6. L’eau de javel

L’eau de javel était régulièrement utilisée par nos grands-mères qui avaient l’habitude de l’employer pour aseptiser leurs intérieurs. Elles s’en servaient aussi pour un tout autre usage : les tests de grossesse. Par contre, vous devez savoir que le contact de l’urine et de la javel peut provoquer une émission de gaz irritants et toxiques. Si vous souhaitez réaliser ce test, il vaut mieux vous équiper de lunettes et d’un masque afin de vous protéger.

Lorsque vous vous levez, urinez dans un récipient avec des bords suffisamment hauts et versez un bouchon de javel par-dessus en prenant soin d’éloigner votre visage. Si le pipi prend une couleur orangée et s’il se forme de la mousse, alors il y a de grandes chances que vous soyez enceinte. Si l’urine reste de la même couleur et qu’il n’y pas d’effet chimique, le test est négatif.

7. Le nuage

Avec ce test, vous devez vous armer de patience, car il faudra attendre 8 heures avant de voir le résultat. Comme pour la majorité des tests de grossesse, utilisez votre urine matinale qui est chargée en hormones et représentative de votre état. Mettez votre pipi dans un bocal avec un couvercle, car vous allez devoir le placer dans votre frigo.

Attendez sagement que la journée se passe et regardez si votre urine a changé d’aspect. Normalement, si vous êtes enceinte, un nuage blanchâtre apparaît à la surface du liquide, si rien ne s’est passé, votre test est négatif.

Il est possible de réaliser ce test le soir et de regarder le résultat le lendemain matin, mais vous devez savoir que les urines seront davantage diluées et qu’il sera moins fiable.

Ces tests doivent rester des pratiques à prendre avec des pincettes, et pour être sûre du résultat, complétez-les avec un test vendu en pharmacie, dont les données seront nettement plus fiables.

À lire aussi : Suis-je enceinte : 8 symptômes de la grossesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires